Rechercher sur le Site

Annulation des inspections, FO exige l’abandon de PPCR !
Publié le 9 novembre 2016

Annulation des inspections en prévision de la transposition de PPCR

Le projet est toujours aussi inacceptable !

Les IEN viennent d’annoncer que toutes les inspections étaient annulées pour ce trimestre, en application de la consigne que le recteur leur a adressée, afin de pouvoir mettre en œuvre les Parcours Professionnels, carrière et rémunération (PPCR). De nombreux collègues qui se préparaient à une inspection, ont appris qu’ils avaient travaillé inutilement (pour certains pendant toutes les vacances).
Les plus graves menaces pèsent sur notre statut, nos carrières et nos salaires. Valls a décidé de passer outre le refus de signature du protocole des organisations syndicales majoritaires de la Fonction Publique FO, CGT et Solidaires. Le Comité Technique Ministériel doit être consulté le 16 novembre, il est prévu que les décrets soient publiés avant le 31 décembre.

Imposture de la revalorisation des salaires

Loin d’être synonyme de revalorisation salariale des enseignants, le dispositif PPCR prévoit un allongement de carrière et la suppression du passage au choix et au grand choix. Dans la plupart des cas à échelon identique, le niveau des salaires nets sera inférieur à celui de 2010 : par exemple, un PE au 9ème échelon gagnait 2188,74 euros en 2010. Aujourd’hui (hors ISAE) il gagne 2147,22 euros (hors ISAE : -2,04%) et en 2020, 2215,98 euros (+1,24%). Avec l’ISAE (qui ne dépend pas de PPCR) : 2274,23 euros (3,90%). Loin, très loin de rattraper ce que nous avons perdu depuis 2010. La création d’une classe exceptionnelle réservée à une infime minorité contribuera à opposer les personnels les uns aux autres.

Statut remis en cause :
individualisation des carrières, arbitraire des promotions

Le projet de nouvelle évaluation remet en cause le système actuel de promotion basé sur le barème et prévoit une grille d’items où la note disparaît : il ne s’agirait plus de noter la manière de servir des fonctionnaires d’Etat sur la base d’obligations définies nationalement et centrées sur l’enseignement mais de juger et d’évaluer après un entretien « l’engagement » selon les projets locaux et les réformes notamment sur « notre coopération avec les partenaires de l’école » ou sur notre « coopération avec les parents d’élèves » ! Nous vous joignons la grille d’évaluation et le quatre pages national qui analyse l’ensemble du projet. L’inspection sous sa forme actuelle disparaît au profit de « rendez-vous de carrière » c’est à dire d’entretiens du type managérial accompagnés d’une auto-évaluation comme dans le privé (France Télécom, EDF...). En fait, le gouvernement ressort le projet du ministre Chatel d’une évaluation par compétences avec rédaction d’un projet professionnel.
Avec ce projet, le Chef d’établissement ou l’IEN pourrait décider arbitrairement des 30% de collègues les plus « méritants » qui bénéficieraient d’une promotion !

ABANDON du PPCR et du projet gouvernemental d’évaluation qui en découle !
Maintien de la note pédagogique, des promotions sur la base d’un barème chiffré !

Véritable revalorisation financière : augmentation de 8% du point d’indice ; 50 points d’indice supplémentaires pour tous ; 7ème échelon terminal de la Hors classe accessible à tous en portant à 15% le taux d’accès chaque année, prévu par le statut (5% actuellement).

Les prises de position se multiplient comme celle adoptée à l’unanimité par les 31 enseignants ayant participé à la réunion d’info syndicale du SNUDI-FO22 le mercredi 19 octobre (ci-jointe).
Réunissez-vous par école, par groupe d’écoles pour en discuter et adopter votre propre motion.

cale




Adhérez à un syndicat qui a démontré son efficacité et son indépendance : adhérez au SNUDI-FO !
PDF - 257 ko
Bulletin d’adhésion 2020-2021

Dernier journal aux écoles
PDF - 4.9 Mo
Liaisons syndicales n°188

SPIP 3.1.3 [23214] habillé par le Snudi Fo