Rechercher sur le Site

Carte scolaire 2018 : Projet INACCEPTABLE de la DASEN !
Publié le 7 février 2018 | SNUDI-FO 22

Carte scolaire 2018 : Projet INACCEPTABLE de la DASEN ! NON à la disparition de 25 classes, OUI aux ouvertures nécessaires.

La DASEN des Côtes-d’Armor vient de faire connaître ses projets d’ouvertures et fermetures de postes.

32,5 fermetures de classe… contre 7,5 ouvertures !

Concernant les postes classe,
Ecoles maternelles : 2 fermetures, aucune ouverture
Ecoles primaires : 23,5 fermetures, pas d’ouverture
RPI : 3 fermetures, aucune ouverture
Ecoles élémentaires : 1 fermeture, 1 ouverture
Filière bilingue : 3 fermetures, 6,5 ouvertures
Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Le projet catastrophique de la directrice académique consiste à fermer une multitude de classes sans en ouvrir. Si l’on excepte la filière bilingue, le bilan, c’est la suppression envisagée de 29,5 classes et l’ouverture d’une unique classe !

Aucun poste donné par le ministère pour réaliser le dédoublement des CP en éducation prioritaire, au détriment des ouvertures nécessaires.

Les autres mesures sont les suivantes :
Enseignement spécialisé : 4 fermetures, 2,5 ouvertures
PDMQDC : 3 fermetures (pour créer des CP dédoublés)
CP dédoublés en éducation prioritaire : 7 ouvertures
Remplaçants : 4 ouvertures dont 1 poste bilingue
Fléchage : 4 postes fermés pour ouvrir des postes fléchés anglais

Selon les effectifs retenus par la DASEN (très minorés), 14 écoles maternelles sur les 39 restantes dépassent 25 élèves par classe. En réalité, si l’on comptabilise les enfants de deux ans, la quasi-totalité des écoles maternelles possède des classes surchargées. La DASEN les abandonne à leur sort.
Ce sont 11 écoles primaires dont les effectifs sont supérieurs à 25 élèves par classe, dont deux au-delà de 27 élèves par classe. Aucune ouverture n’est envisagée !
Deux RPI à 26,5 et 27 de moyenne par classe sont également « oubliés »… Inadmissible !
Rien n’est fait non plus pour rétablir les RASED et l’enseignement spécialisé.

Encore des fusions pour ne pas ouvrir… et/ou pour permettre des fermetures prochainement

Pour les 8 écoles élémentaires (sur 37 existantes) qui dépassent le plafond des 25 élèves par classe, la DASEN ne prévoit qu’une ouverture, et fait le chantage à la fusion avec la maternelle pour 3 autres écoles.
Le SNUDI-FO refuse la disparition des écoles maternelles et de l’école maternelle elle-même, au moment où vont s’ouvrir les assises qui lui sont dédiées. D’autre part, en proposition de fermeture à la rentrée scolaire 2018, nous retrouvons 8 des 13 des écoles fusionnées en 2016 sous la pression de la DASEN. Certaines de ces écoles ont pourtant déjà subi une fermeture en 2017.

FO votera contre le projet de la DASEN au comité technique du 13 février. Nous revendiquons l’annulation du retrait de 19 postes au département, les 52 emplois temps plein confisqués entre 1998 et 2018 doivent être rendus !

Le SNUDI-FO appelle à manifester dès 13 heures le mardi 13 février 2018 devant le Comité Technique à l’Inspection académique des Côtes-d’Armor

cale




@ Réunion AESH

en visioconférence ou à FO

Mercredi 17 juin à 14h30

DÉFENDONS LES DROITS DES AESH

S’inscrire en écrivant à l’adresse snudi.fo22@free.fr


Dernier journal aux écoles
PDF - 4.9 Mo
Liaisons syndicales n°188

Mouvement 2020
PDF - 653.1 ko
Mémento SNUDI-FO 22 mouvement 2020

Renforcez un syndicat qui a démontré son efficacité et son indépendance : adhérez au SNUDI-FO !
PDF - 254 ko
Bulletin adhésion 2019-2020

SPIP 3.1.3 [23214] habillé par le Snudi Fo