Rechercher sur le Site

Déclaration du Conseil syndical du SNUDI-FO 22 réuni le 12 janvier 2022
Publié le 12 janvier 2022 | SNUDI-FO 22

Le Conseil syndical du SNUDI-FO 22, réuni le 12 janvier 2022, constate que :

- La rentrée du 3 janvier s’est effectuée dans des conditions invraisemblables, avec des dizaines et des dizaines d’enseignants et d’AESH absents non remplacés dans notre département, et nos élèves, de fait, renvoyés chez eux au mépris de leur droit à l’instruction, faute de remplaçants. Les brigades formation CAPPEI sont maintenant réquisitionnées pour faire classe à distance (jusqu’à 12 classes d’élèves renvoyés chez eux).
- Les différents protocoles mis en place par le ministère, qui changent en permanence et dont nous prenons connaissance à la dernière minute dans les médias, sont tout simplement inapplicables et génèrent une pagaille indescriptible au sein de l’école. Nos classes se vident au fur et à mesure des contaminations et le retour partiel des élèves s’effectue au fil des attestations sur l’honneur. Dans ces conditions, il nous est impossible d’assurer nos missions d’enseignement à nos élèves.
- Les moyens de protection que nous demandons depuis longtemps ne sont toujours pas mis à notre disposition.

Le ministre clame sa volonté de ne pas fermer les écoles et les classes… mais dans les faits les mesures prises aboutissent au contraire et il organise le chaos dans nos écoles, transformées de fait en garderies ! Il ne propose comme solution que le recrutement de contractuels qui seront remerciés à l’issue de leur CDD, et l’appel à des retraités.

La crise que nous vivons actuellement dans nos écoles est de la responsabilité du gouvernement

qui, depuis le début de la crise sanitaire, refuse de répondre à nos revendications alors qu’il a débloqué près de 600 milliards d’euros au titre de plan de relance et autres prêts garantis, sans verser le moindre centime aux écoles. Pire, en 2021, le ministre Blanquer a même rendu à Bercy 75 millions du budget de l’Education nationale initialement prévu. Rappelons que les fonctionnaires ont perdu 22% de pouvoir d’achat depuis l’an 2000. Nous revendiquons la hausse immédiate de la valeur du point d’indice et le rattrapage des salaires perdus.

Les enseignants veulent faire leur travail, ils veulent enseigner c’est pourquoi ils exigent :

- un recrutement massif et immédiat d’enseignants pour assurer les remplacements, le bon fonctionnement de l’école, et leur garantir dans leurs classes les heures d’enseignement auxquelles ils ont droit ! à commencer par le recrutement immédiat de tous les candidats aux concours inscrits sur les listes complémentaires et le réabondement de celles-ci, la stagiairisation ou la titularisation de tous les contractuels qui le souhaitent ;
- un recrutement massif et immédiat d’AESH pour assurer le respect des notifications et les remplacements. Arrêt des PIAL et création d’un vrai statut de fonctionnaire pour tous les AESH ;
- le recrutement d’infirmières scolaires, de médecins scolaires et de médecins de prévention à hauteur des besoins et la réintégration de tous les personnels suspendus ;
- aucune fermeture de classe lors du CTSD du 3 février et création de toutes les classes et de tous les postes nécessaires à la mise en place de groupes restreints d’élèves, rétablissement de réseaux d’aide complets (psy EN, maître E et maître G) et de toutes les classes et structures spécialisées ;
- de véritables moyens de protection : des masques qui protègent réellement, du gel hydroalcoolique, des lingettes virucides, des capteurs de CO2, des purificateurs d’air…

Un appel à la grève est lancé. Dans le département les PE et AESH répondent massivement : Bégard élem 2 sur 10, Bégard mater fermée, Belle Isle en Terre fermée, Bréhand 3 sur 4, Erquy fermée, Étables fermée, Guingamp La Chesnaye fermée, Guingamp La Madeleine fermée, Hénansal 5 sur 6, Lamballe Beaulieu fermée, Lamballe La Poterie fermée, Lamballe Trégomar fermée, Langueux La Pigeonnière fermée, Lannion Pen Ar Ru 3 sur 7, Lanrodec 1 sur 6, Le Vieux-Marché 5 sur 6, Loudéac les 3 écoles élem + 1 mater fermées, Meslin 1, Moncontour fermée, Noyal fermée, Paimpol 1 non gréviste, Planguenoual fermée, Plédéliac fermée, Pléhedel 4 sur 6, Plénée-Jugon mat fermée, Plénée-Jugon élem 4 sur 6, RPI Plestan / Tramain fermé, Plestin-les-Grèves fermée, Plouaret fermée, Ploubazlanec fermée, Ploubezre 5 sur 6, Plouezec fermée, Ploufragan Louis Guilloux fermée, Plouguiel fermée, Plouha 7 sur 11, Ploumagoar les 3 écoles fermées, Plourhan 2 sur 3, Plourivo élém fermée, Plourivo mater fermée, Pluzunet fermée, Pommerit Le Vicomte 1 sur 5, Pontrieux 3 sur 5, Pordic élem 2 sur 7, Pordic mater 3 sur 4, RPI Langoat / Quemperven / Lanmérin 3 sur 6, Saint Brieuc Jean Nicolas fermée, Saint Brieuc Ville Héllio 4 sur 5, RPI Trébry / St-Glen fermé, Trédrez Locquémeau fermée, Trégueux Oiseau Bleu et Pasteur fermées, Trégueux Jean Jaurès 3 sur 10, Tréméloir fermée, Yffiniac 6 sur 13…

Cette mobilisation massive, c’est le rassemblement de la force qui permet d’obtenir les moyens de faire notre métier.

Dans le Val-de-Marne, les organisations syndicales SNUDI-FO, SNUipp-FSU, SE-UNSA, FERC-CGT, SUD-Éducation lancent un appel : « tous en grève dès le 13 janvier ». La question de la grève pour gagner, de la grève jusqu’à satisfaction des revendications, cette question est posée effectivement partout.

Au soir du succès massif de la grève du 13 janvier, tous ces problèmes demeurent. De nombreux parents atterrés par le sort réservé à leurs enfants nous soutiennent.

Nous appelons tous les collègues à se réunir au plus vite. Établissons nos revendications précises, école par école, secteur par secteur et préparons la grève pour gagner.

Premières réunions proposées :
- école Pordic maternelle lundi 17 janvier à 18h
- école de Pléhédel mardi 18 janvier à partir de 17h30
- école de Loudéac Centre mardi 18 janvier à partir de 17h30

cale




Adhérez à un syndicat qui a démontré son efficacité et son indépendance : adhérez au SNUDI-FO !
PDF - 257 ko
Bulletin d’adhésion 2021-2022

Dernier journal aux écoles
PDF - 7.9 Mo
Liaisons syndicales n° 193

Réunions d’information syndicale
PDF - 1.7 Mo
RIS avril 2022

SPIP 3.1.3 [23214] habillé par le Snudi Fo