Rechercher sur le Site

Faire une année scolaire de plus et voir sa retraite baisser dès 2020 !
Publié le 10 juillet 2019 | SNUDI-FO 22

Maintien de l’âge légal à 62 ans : un leurre

Dans sa déclaration de politique générale, le 12 juin, le Premier ministre a confirmé l’intention du gouvernement de mettre en place un âge pivot en dessous duquel les assurés percevraient une retraite tronquée. Il a indiqué que la possibilité d’un départ à 62 ans serait maintenue, tout en précisant que le gouvernement définira un âge d’équilibre pour inciter les salariés à travailler plus longtemps. Édouard Philippe n’a pas précisé quel serait l’âge d’équilibre, mais l’âge de 64 ans a été évoqué au sein de la majorité présidentielle. Avec ces propos, le Premier ministre reste dans les pas du chef de l’État. Le 25 avril, lors de sa conférence concluant le Grand débat, Emmanuel Macron s’était prononcé en faveur du maintien de l’âge légal à 62 ans, mais il proposait d’allonger la durée de cotisation pour avoir un système de décote qui incite à travailler davantage, mais sans forcer tout le monde.

Une nouvelle décote avant 64 ans dès le 1er janvier 2020 ?

Un système de décote/surcote existe déjà pour tout salarié qui ne possède pas les annuités requises. Le gouvernement a l’intention d’aller au pas de charge : c’est le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2020 qui instituerait le système de bonus/malus supplémentaire décrit ci-dessus.

Concrètement, les collègues retraitables qui choisissent de faire une année de plus pourraient apprendre au cours de la prochaine année scolaire qu’ils partiront au 31 août 2020 avec moins que ce qu’ils auraient obtenu le 31 août 2019 !

Mobilisation le 21 septembre à l’appel de FO

Plus que jamais, FO s’oppose à un système de retraite universel par points ou à une nouvelle réforme paramétrique, qui aboutiraient à une baisse des droits pour les futurs retraités. L’organisation syndicale revendique le maintien des quarante-deux régimes existants.

FO le dit simplement : stop aux réformes qui ne font que diminuer les droits.
La retraite est un droit, pas une variable d’ajustement des déficits publics.

La Confédération Force Ouvrière donne rendez-vous aux militants, adhérents, sympathisants et salariés le 21 septembre à Paris pour dire :

NON au projet de réforme des retraites vers un régime universel par points, NON à la remise en cause des régimes particuliers et du code des pensions civiles et militaires.

cale




Adhérez à un syndicat qui a démontré son efficacité et son indépendance : adhérez au SNUDI-FO !
PDF - 257 ko
Bulletin d’adhésion 2020-2021

Dernier journal aux écoles
PDF - 4.9 Mo
Liaisons syndicales n°188

SPIP 3.1.3 [23214] habillé par le Snudi Fo