Rechercher sur le Site

Fermeture des écoles... le SNUDI-FO 22 écrit au DASEN concernant la semaine d’enseignement "en distanciel"
Publié le 1er avril 2021 | SNUDI-FO 22

Annonces du Président de la République : le gouvernement porte l’entière responsabilité de la fermeture des écoles.

Le Président de la République a donc annoncé hier soir la fermeture des écoles. A partir du 6 avril : enseignement à distance, puis 2 semaines de congés à partir du 12 avril.

Mais depuis un an, les collègues avec le SNUDI-FO revendiquent des mesures exceptionnelles pour l’école : Plan d’urgence de recrutement de personnels pour remplacer les personnels absents et alléger les effectifs en maintenant l’ensemble des heures de classes, des matériels de protection adaptés (masques chirurgicaux et FFP2, gel), des campagnes de test, une campagne de vaccination pour les collègues qui le souhaitent.

Mais depuis un an, le gouvernement n’a débloqué aucun fonds pour les écoles, comme il n’a pas débloqué de fonds pour les hôpitaux. Ce choix fait par le gouvernement conduit au chaos que connaissent les écoles par manque de remplaçants, par manque d’AESH, par manque d’infirmières et de médecins scolaires, par manque de personnel administratif.

Il est intolérable que près de 600 milliards soient débloqués depuis un an et que pas un centime ne revienne à l’Éducation nationale : les écoles sont restées ouvertes "quoiqu’il en coûte"... rien du tout, simplement par l’immense volonté des enseignants d’enseigner et de remplir leur mission auprès des élèves.
Dans le département, le directeur académique nous dit qu’il n’a pas de budget pour recruter des AESH, abandonnant une centaine d’élèves handicapés et leurs enseignants de façon scandaleuse, alors que le ministre Blanquer a rendu 217 millions d’euros en 2020 sur le budget de l’Éducation nationale. Et les AESH attendent toujours le remboursement des frais de déplacement de l’année scolaire dernière !!!

Semaine d’enseignement à distance : la « continuité pédagogique » n’a aucune assise réglementaire.

Saisi par des écoles, le SNUDI-FO s’est adressé au Directeur académique pour obtenir les informations sur la semaine prochaine.

PDF - 213.7 ko
Courrier DASEN semaine enseignement en "distanciel"

Nous avons rappelé qu’en dehors du décret n° 2020-524 du 5 mai 2020 dont l’article 5 indique : « L’exercice des fonctions en télétravail est accordé sur demande écrite de l’agent. », il n’existe aucun texte sur la « continuité pédagogique » et qu’il n’y a aucune obligation pour les enseignants à la mettre en œuvre. Il ne saurait être question que les collègues volontaires pour l’accueil des enfants prioritaires, se retrouvent avec double tâche en cumulant accueil et « continuité pédagogique ».

Remontez-nous toute demande ou injonction qui vous semblerait abusive.

Notons, et ce n’est pas un poisson d’avril, que le ministre Blanquer tweetait lundi dernier "we hate on-line education".

Pour éviter un véritable sacrifice de la jeunesse, de l’École et de ses personnels, le SNUDI-FO exige qu’un véritable plan d’urgence soit immédiatement mis en œuvre :

– Plan d’urgence de recrutement massif et immédiat d’enseignants pour assurer le remplacement des personnels malades ou en ASA, l’allègement significatif des effectifs des classes, avec le maintien de la totalité des heures d’enseignement dues aux élèves, notamment par le recrutement de tous les candidats inscrits sur les listes complémentaires et la prolongation jusqu’à la fin de l’année et la titularisation des contrats de tous les enseignants contractuels recrutés ;

– Fourniture, a minima, de masques chirurgicaux de type II R (résistants aux éclaboussures) à raison de 3 masques par jour, à tous les enseignants et AESH du département, et de masques FFP2, les seuls reconnus par le Code du travail, pour tous les personnels en activité qui le souhaitent ;

– Fourniture dans les écoles de masques pédiatriques jetables, de gel et de lingettes virucides en nombre suffisant ;

– Vaccination immédiate de tous les enseignants volontaires ;

– Entretien et désinfection des locaux donc plan d’urgence de recrutement de personnels territoriaux supplémentaires ;

– Arrêt des observations en classe organisées dans le cadre « des constellations » et affectation des TR sur les remplacements d’enseignants absents ;

– Réquisition de locaux partout où il y a besoin de salles pour alléger ou dédoubler tout en maintenant toutes les heures de classe pour tous les élèves ;

– Tests gratuits systématiques dans tous les établissements scolaires, sur temps de travail, pour tous, élèves comme enseignants et agents territoriaux, pris en charge totalement par des personnels de santé qualifiés (aussi bien le travail administratif de recensement que les tests eux-mêmes)

– Recrutement immédiat d’infirmières et de médecins de l’Éducation nationale fonctionnaires d’Etat.

cale




Adhérez à un syndicat qui a démontré son efficacité et son indépendance : adhérez au SNUDI-FO !
PDF - 257 ko
Bulletin d’adhésion 2020-2021

Dernier journal aux écoles
PDF - 2.6 Mo
Liaisons syndicales n°191

Réunions d’information syndicale
PDF - 156.4 ko
RIS mars-avril 2021

SPIP 3.1.3 [23214] habillé par le Snudi Fo