Rechercher sur le Site

Jeudi 8 avril, les AESH ont manifesté devant la direction académique des Côtes-d’Armor qui a reçu une délégation
Publié le 15 avril 2021 | SNUDI-FO 22

Jeudi 8 avril, tandis que des centaines d’AESH manifestaient au Ministère, une trentaine de personnels se rassemblait devant la DSDEN 22, avec les organisations syndicales FNEC FP-FO, CGT éduc’action, FSU, SUD éducation :

« AESH en colère, nous voulons un vrai statut de la Fonction publique, une revalorisation des salaires, un contrat à temps plein, une formation de qualité, l’abandon des PIAL »

Depuis plusieurs semaines, le SNUDI-FO 22 relayait l’appel des AESH de Seine-Saint-Denis « à tous les AESH de France, avec leurs syndicats, à se réunir rapidement, à s’organiser en comité de mobilisation. Nous devons tous ensemble aller au ministère, début avril serait une bonne date ! Parce qu’il y en a marre d’être pris pour des esclaves, parce que nous voulons retrouver notre dignité, parce que nous voulons un vrai statut et un vrai salaire, parce que nous voulons l’arrêt des PIAL et l’arrêt de la dégradation de nos conditions de travail, parce que nous ne sommes pas des "bouche-trous", nous sommes de vrais professionnels ! ».

Les AESH des Côtes-d’Armor se sont réunis avec le SNUDI-FO 22 et ont préparé la mobilisation du 8 avril. Ils se sont organisés, ont écrit en réponse aux AESH de Seine-St-Denis, ont déterminé les revendications à porter à l’audience accordée par la direction académique le 8 avril.

Une délégation composée de 4 AESH reçue par le secrétaire général de la DSDEN 22

La direction académique ne voulait recevoir que 3 personnes, puis a accepté de porter le nombre de membres de la délégation à 4. Pour le SNUDI-FO, les AESH devaient être reçus et la direction académique, disant ne pas être en mesure de mettre plus de 6 personnes dans une pièce, excluait de fait l’accompagnement des AESH par les syndicats. C’est scandaleux.

Voici le compte-rendu réalisé par la délégation :

PDF - 80.1 ko
Compte-rendu audience AESH 8 avril 2021

Des réponses insupportables, relayant la politique du ministre de maintien des AESH dans la précarité !

Alors que le gouvernement a débloqué 600 milliards d’euros au titre de son plan de relance (plus de 10 fois le budget annuel de l’Éducation Nationale, plus de 8 fois celui de l’ensemble des hôpitaux) au profit des entreprises qui continuent de licencier, il n’a pris aucune mesure d’urgence pour assurer la protection des personnels et recruter massivement AESH, enseignants, agents territoriaux afin de faire face à la pandémie, remplacer les personnels absents et baisser les effectifs. Pas un seul centime n’a été attribué aux écoles pour protéger les élèves et les enseignants ! Pire, plus de 669 millions sur le budget 2020 ont même été rendus !

Et le Ministre refuse de satisfaire les revendications élémentaires des AESH qu’il continue à exploiter de manière scandaleuse en les rémunérant moins de 750 euros par mois ! Il refuse la création d’un vrai statut de fonctionnaire, auquel tous les AESH en poste qui le souhaitent devraient accéder par un plan de titularisation massif !

Poursuivre le combat pour obtenir la satisfaction des revendications

Prenant appui sur le succès de la manifestation au Ministère et du rassemblement devant la DSDEN22, les AESH entendent poursuivre le combat pour obtenir la satisfaction de leurs revendications. Le SNUDI-FO 22 relaiera et participera à la réunion que les AESH préparent, pour apporter tout son soutien.

cale




Adhérez à un syndicat qui a démontré son efficacité et son indépendance : adhérez au SNUDI-FO !
PDF - 257 ko
Bulletin d’adhésion 2020-2021

Dernier journal aux écoles
PDF - 4.9 Mo
Liaisons syndicales n°190

Réunions d’information syndicale
PDF - 156.4 ko
RIS mars-avril 2021

SPIP 3.1.3 [23214] habillé par le Snudi Fo