Rechercher sur le Site

Nouveau CTSD le mardi 30 août à 16 heures : venez réclamer les postes et recrutements nécessaires
Publié le 28 août 2022 | SNUDI-FO 22

Le CTSD du 23 août a confirmé que l’année à venir sera pire que la précédente.
Le ministre venait d’expliquer qu’il faudrait faire « avec les moyens du bord » : « Je suis tout à fait conscient des difficultés de remplacement qu’il y aura dans l’année. Le banc de touche est très réduit ». Le directeur académique se place exactement dans cette perspective.

Vous pourrez la déclaration préalable de Force Ouvrière à ce comité technique :

PDF - 264.1 ko
Déclaration FO au CTSD du 23 août 2022

La FNEC FP-FO revendique les créations de postes de remplaçant et le recrutement massif et immédiat d’enseignants pour qu’à la prochaine vague de covid, l’accueil de tous les élèves soit assuré... et agit.

Les rassemblements organisés par le SNUDI-FO 22 en juin, auxquels aucun autre syndicat n’a répondu, réclamaient les mesures nécessaires pour que l’année scolaire 2022/2023 ne soit pas aussi catastrophique que 2021/2022 en terme de remplacement. Les reçus au concours sur liste complémentaire ont alors contacté notre syndicat qui les a aidés à être reçus au rectorat. Ci-dessous le compte-rendu de l’audience :

PDF - 55.2 ko
Audience rectorat reçus liste complémentaire CRPE 8 juillet 2022

Face à la rentrée catastrophique, le ministre a autorisé les académies à recruter des listes complémentaires afin de pourvoir les postes vacants. Lors de la CAPD du 26 août, le DASEN a annoncé le recrutement de deux collègues... (14 au niveau académique). Pour le SNUDI-FO 22, ce sont les 50 reçus sur liste complémentaire de l’académie qui doivent être recrutés immédiatement.

C’est au Ministère de prendre les mesures d’urgence nécessaires pour procéder aux recrutements massifs indispensables d’enseignants et d’AESH. Le SNUDI-FO 22 refuse d’opposer contractuels et titulaires, comme veut le faire le Ministre. Il rappelle son attachement indéfectible au statut et revendique la titularisation de tous les contractuels (30 dans les Côtes-d’Armor dès cette rentrée) : tous les enseignants du premier degré doivent bénéficier des mêmes droits et des mêmes garanties et protections qui sont celles du statut de la fonction publique.

Le directeur académique des Côtes-d’Armor indique déjà sa difficulté à faire face à la rentrée. Il maintient sa décision de fermer 1,5 classe. Seules deux des écoles présentes au rassemblement devant la DSDEN appelé par le SNUDI-FO 22 (Dinan les Fontaines et Pleslin Trigavou) ont obtenu une aide pédagogique que le DASEN n’envisageait pas dans son document de travail.

La fermeture de classe sert à mettre en place un « Contrat Local d’Accompagnement » à Loudéac, expérimentation découlant des lois Blanquer de 2019 : FO alerte les collègues sur ce dispositif d’éclatement du cadre national.

Le décret sur les expérimentations avait été présenté le 3 octobre 2019, décret d’application de la loi École dite « de la confiance », permettant d’aller plus loin encore dans la possibilité de déroger localement aux normes, programmes et horaires nationaux, et obligations réglementaires de services. Cela va aggraver l’autonomie des établissements et encourager la multiplication des postes à profil. FO avait déjà alerté en 2019 sur le piège tendu par ce décret.
Votes consultatifs sur le décret expérimentations :
CONTRE : FO et CGT - POUR : SNUIPP-FSU, SE-UNSA, CFDT

Notons que l’académie de Rennes ne fait partie, ni des 3 premières académies expérimentatrices des « Contrats Locaux d’Accompagnement » (CLA), ni des 12 qui se rajoutent à cette rentrée ! Le DASEN des Côtes-d’Armor n’en a cure et entre à marche forcée dans le dispositif.

Pour le SNUDI-FO, l’expérimentation des CLA, avec cette « contractualisation » sur la base d’objectifs à atteindre par chaque établissement, serait un pas de plus vers la destruction de l’École publique et du Statut national de ses personnels. Il s’agit en fait de cibler des établissements scolaires pour leur allouer des moyens de manière progressive en fonction des besoins et des projets.
Le CLA semble donc préparer la fin de labellisation REP/REP+ au lieu de les étendre, en particulier pour des écoles telles que celles de Loudéac puisque les conditions pourraient répondre à de nombreux critères de cette labellisation REP/REP+ ! Le DASEN envisage d’autres implantations de CLA dans le département.

Il appartient au conseil des maîtres de se prononcer sur l’acceptation ou non du dispositif CLA. Sollicitez le syndicat qui sera à vos côtés pour vous accompagner et défendre vos droits.

Vote unanime des organisations syndicales contre le projet du DASEN : convocation d’un nouveau CTSD le mardi 30 août à 16 heures.

Tous concernés par les conditions de l’année scolaire qui va démarrer, venez devant la Direction académique exiger la garantie que tous les postes nécessaires seront créés et que tous les remplacements seront assurés.

Le SNUDI-FO 22 invite les collègues à se réunir dès les premiers jours de la rentrée, à établir leurs revendications précises (annulations de fermetures, ouvertures, postes non pourvus, remplacements non assurés…) et à prendre toutes les initiatives en direction des autorités (rassemblements, délégations, grève…) pour gagner les postes, classes, remplacements…

Un préavis de grève est déposé par la FNEC FP-FO pour couvrir toutes les initiatives.

Adhérez au SNUDI-FO, un syndicat indépendant et combatif.

cale




Adhérez à un syndicat qui a démontré son efficacité et son indépendance : adhérez au SNUDI-FO !
PDF - 734.7 ko
Bulletin d’adhésion 2022-2023

Dernier journal aux écoles
PDF - 4.1 Mo
Liaisons syndicales n°194

Réunions d’information syndicale
PDF - 284.9 ko
RIS sept-oct 2022

SPIP 3.1.3 [23214] habillé par le Snudi Fo