Rechercher sur le Site

Retour à un cadre national des rythmes scolaires
Publié le 18 mai 2017

RYTHMES SCOLAIRES :

Assez de l’éclatement de l’organisation école par école,

Retour à un cadre national !

Le nouveau président de la République a annoncé qu’il laisserait aux communes le soin d’organiser le temps périscolaire sans contrainte, donc de repasser, ou non, à la semaine de quatre jours.

Le SNUDI-FO réaffirme sa revendication d’abrogation des décrets Peillon/Hamon sur les rythmes scolaires, pour laisser place au rétablissement d’une organisation de la semaine scolaire commune à toutes les écoles du territoire national et au maintien d’un calendrier scolaire national de 36 semaines et pas une semaine de plus.

Le SNUDI-FO propose aux enseignants de se réunir et de discuter l’adoption d’une motion sur cette question des rythmes scolaires

(modèle ci-joint, bien entendu modifiable). Faites la remonter au syndicat.

Depuis 4 ans, nous n’avons eu de cesse de dénoncer les méfaits des décrets Peillon/Hamon sur les rythmes scolaires qui ont dégradé les conditions de travail des PE, accru leur tutelle vis à vis des mairies via le PEdT favorisant la multiplication des ingérences municipales en matière d’organisation et de pédagogie. Cette situation ne peut que s’aggraver avec la publication le 10 mai du décret sur l’évaluation PPCR. De plus les APC ont aggravé la confusion scolaire/périscolaire et participé de la destruction des RASED.

La FNEC FP-FO, notre fédération de l’enseignement, la culture et la formation professionnelle, demande à être reçue en urgence par le nouveau ministre de l’Education nationale sur le dossier des rythmes comme sur les autres.

cale




Adhérez à un syndicat qui a démontré son efficacité et son indépendance : adhérez au SNUDI-FO !
PDF - 257 ko
Bulletin d’adhésion 2020-2021

Dernier journal aux écoles
PDF - 4.9 Mo
Liaisons syndicales n°188

SPIP 3.1.3 [23214] habillé par le Snudi Fo