Rechercher sur le Site

Température dans les classes
Publié le 20 janvier 2016 | Snudi-fo 22

Température dans les classes
Liaisons Syndicales (journal du SNUDI-FO 22) n°151 avril 2010
« Température dans les classes
Certains collègues ont été confrontés cet hiver à des défaillances du chauffage dans leurs écoles. Si vous
constatez en arrivant à l’école que la température ne permet pas de faire travailler les élèves* (on a pu constater
des 6°C et même 2°C dans les classes) et que le chauffage ne peut pas être rétabli rapidement, il faut aussitôt
informer le maire de la situation et de l’obligation de renvoyer les élèves dans leurs foyers (il peut prendre un arrêté
de fermeture de l’école). Le directeur en avise également l’IEN. On signale ensuite aux familles qu’il n’y aura pas
classe ce jour et on leur demande de garder leurs enfants. Après avoir contacté toutes les familles, c’est à la mairie
d’assurer la garde des enfants qui resteraient présents. Dès lors, les enseignants (les adjoints comme le directeur)
rentrent chez eux. En aucun cas, nous ne sommes tenus de faire de la garderie, même si la mairie met par
exemple une salle chauffée à disposition.
NB : Attention, l’administration résiste... et tente parfois de nous faire faire de la garderie dans un local quelconque de la
mairie. C’est illégal ! En cas de difficulté, contactez la section au 02 96 33 94 46 ou le portable : 06 95 76 48 14. »
Commentaires : nous ne devons pas assurer la garde des élèves dans des locaux de secours que mettrait
à disposition le maire, pour plusieurs raisons :
- notre statut stipule que notre mission est d’enseigner. N’étant pas en mesure de le faire dans lesdits
locaux de secours, nous n’avons pas à faire autre chose, comme de la garderie ;
- le maire dans une telle situation doit publier un arrêté de fermeture de l’école. L’école étant fermée, nous
ne devons plus assumer de responsabilité vis-à-vis des enfants. Par contre les élèves sont alors de facto
sous la responsabilité du maire et il ne peut utiliser les enseignants pour assumer les tâches qui sont les
siennes.
La réglementation
Les décrets n° 74-1025 du 3 décembre 1974 et n° 79-907 du 22 octobre 1979 ont posé comme principe que
la température maximale était fixée à :
18 ° pour les locaux d’enseignement
16 ° pour les ateliers
14 ° pour les gymnases
19 ° dans les logements et bureaux de l’administration
Ces températures sont ramenées à 16 ° pour les locaux d’enseignement lors d’une inoccupation égale ou
supérieure à 24 heures et à 8 ° pour l’ensemble des bâtiments lors d’inoccupation supérieure à 48 heures.
Il est remarquable et inacceptable qu’aucun texte réglementaire ne fixe une température en deçà de
laquelle il n’est plus possible de travailler !
Il faut donc se tourner, pour estimer cette température minimale, vers d’autres sources, qui s’imposent à la
Fonction Publique, en particulier le Code du Travail. Celui-ci indique en son article R4223-13 : « Les locaux
fermés affectés au travail doivent être chauffés pendant la saison froide.
Le chauffage doit être assuré de telle façon qu’il maintienne une température convenable et ne donne lieu
à aucun émanation délétère. »
Pour déterminer la « température convenable », les meilleures bases sont celles définies par certains
organismes officiels.
Nous avons trouvé ceci sur le site de l’Inspection du travail de la Moselle :
« Chauffage des locaux de travail
Locaux fermés affectés au travail :

R. 4223-13 du Code du Travail : « Les locaux fermés affectés au travail doivent être chauffés pendant la
saison froide. Le chauffage doit être assuré de telle façon qu’il maintienne une température convenable et ne
donne lieu à aucun émanation délétère. »
Quelle est la température convenable ?
Il n’y a pas de texte du code du travail sur cette question, trois sources donnent des valeurs approchantes
indicatives :
L’ANACT
Une étude de février 1983 recommandait les valeurs indicatives suivantes pour la température (sèche) de
l’air, sachant que la sensation de chaleur est accrue par l’intensité de l’effort physique lié au travail :
21 à23°C pour un travail sédentaire en position assise
19°C pour un travail physique léger en position assise
18°C pour un travail physique léger en position debout
17°C pour un travail physique soutenu en position debout
15 à 16°C pour un travail physique intense
L’INRS
La brochure sur la conception des lieux de travail (ED718) indique :
Températures de l’air dans les locaux :
- de 18 à20°C (activités physiques légères)
- de 15 à 17°C ( activités physiques intenses)
- de 20 à 23°C ( dans les douches, vestiaires)
Au-delà de 30°C, la fatigue devient excessive quelle que soit l‘activité.
Le Ministère du Travail la DRT)
En 1994 a été édité un guide d’évaluation des risques professionnels. La fiche 4, « ambiance thermique »
indique :
L’ambiance thermique est déterminée par trois paramètres :
- température sèche ;
- humidité
- vitesse de l’air.
Et présente un tableau « établi selon les travaux de spécialistes en physiologie du travail »

Type d’activité Physique
travail de bureau
travail manuel facile en position assis
travail facile en position debout
travail pénible
travail très pénible
min
20
19
17
15
14
Température ambiante °C
opt
max
21
24
20
24
18
22
17
21
16
20
 »
Si l’on ne se réfère qu’aux valeurs définies par le Ministère du Travail qui donne une température minimale
de 20°C pour les bureaux, on peut considérer qu’une température, tout au long de la journée de 15, 13 ou
10°C est plus qu’ « inconfortable » et que l’employeur n’assure plus la sécurité de ses salariés et des
élèves !
On peut dès lors saisir l’IEN, et le Comité Hygiène et Sécurité Départemental, ou le médecin de l’Education
nationale, voire le Préfet.
Bien évidemment, encore une fois, contacter le syndicat :
SNUDI-FO : 02 96 33 94 46 ou 06 95 76 48 14

cale




Adhérez à un syndicat qui a démontré son efficacité et son indépendance : adhérez au SNUDI-FO !
PDF - 257 ko
Bulletin d’adhésion 2020-2021

Dernier journal aux écoles
PDF - 4.9 Mo
Liaisons syndicales n°188

Réunions d’information syndicale
PDF - 156.5 ko
RIS nov-déc 2020

SPIP 3.1.3 [23214] habillé par le Snudi Fo